Le temps d’un temps

Nous passons notre temps à perdre du temps… Combien d’enfants entendent leurs parents dire « je n’ai pas le temps ! »

Le rythme de vie de nos jours est très intense. Comment lier notre vie du quotidien à une vie agréable avec de la place ? Comment agir pour ne pas attendre que ce stress touche notre santé. Apprendre à vivre le temps présent par le bonheur et l’estime de soi sont mes deux Graals.

J’ai cherché l’ensemble des citations/expressions avec le mot  temps. J’ai vite été dépassée par l’angoisse que procure cette chose impalpable sur les individus :

« le temps file »

« je suis incapable de faire deux choses en même temps »

« le temps c’est de l’argent »

« Le temps de la réflexion est une économie de temps. » Publilius Syrus

« Je passe tout mon temps à comprendre le temps. »Alain Bosquet

« Le temps manque pour tout. » Honoré de Balzac

« La vie humaine se compose de deux parties : on tue le temps, le temps vous tue. » Rastignac

Voilà la réponse à nos problèmes d’hypertension, insomnie, AVC, aux systèmes immunitaires de plus en plus défaillants, cheveux blancs et j’en passe !

Ne vous laissez plus absorber par le temps qui passe, le temps est un bienheureux qui chante et qui danse ! Accompagnez-le, guide- le ou laissez-vous guider vers le meilleur de votre vie, maintenant.

J’ai eu le bonheur de voyager au-delà de l’Europe, de connaître des peuples africains et birmans, la vie avec la simplicité, des temps pour méditer, une vie occidentale complétement oubliée.

Retour en France, aéroport Charles de Gaules, train pour Strasbourg, train à l’heure, train en retard, course entre deux correspondances, pas le temps de manger, eau chaude pour ma tisane réchauffée au micro-onde par le barman… Ouverture du Google agenda, retirer de l’argent dans une bouche de banque, répondre aux mails, trier le plus urgent …

Mes retours se passent toujours avec cette violence.

Cette année j’ai dit stop, j’ai refermé mes objets « gagne temps » et j’ai simplement contemplé les gens autour de moi, mon chat qui dort, la couleur du ciel avant les premiers rayons du soleil, mes courriers à dates buttoirs pour payer mes factures.

sourire-senegal-quentesens

Le joli sourire d’une très jeune sénégalaise 🙂

J’ai simplement pris le temps à côté de moi comme un ami de toujours et j’ai discuté avec lui des choses qu’il me faisait voir.

Belle ironie de m’apercevoir que je perdais du temps à économiser du temps…

Je tiens à préciser que j’ai plaisir à avoir accès au monde, via internet et mes petits objets i-Tech mais je ne veux pas perdre le loisir le plus vrai, celui qui m’apporte la paix et le calme : mon bonheur d’être en vie. Je veux rester attentive à ma joie et garder mon authenticité en dépit des obligations que certains tentent de m’imposer.Chaque moment de votre vie est précieux et vous apporte une illumination, parfois vous les comprenez, parfois ils passent à travers vous sans que vous ayez pu les ressentir.

Certaines personnes vous disent «  je ne m’ennuie jamais, j’ai énormément de passions » Ils avancent dans un rythme effréné et confondent l’impression d’être occupés et donc vivant avec la vie à vivre dans sa totalité.

Une personne malade en soin palliatif m’avait exprimé son regret que la vie avance sans lui, que le temps allait continuer d’avancer sans lui et même que le soleil n’aurait aucune difficulté à briller sans sa présence. Alors il m’a dit : « toi, tu es au balbutiement de ton existence (j’avais 25 ans) reste calme quoi qu’il arrive, prends le temps, mets le à côté de toi, il t’accompagne, ne cours pas derrière lui, c’est ton meilleur guide. »

Vous pouvez échapper au temps linéaire du métro-boulot –dodo, même si vous doutez de mes propos, restez attentif à votre valeur .Laissez votre mental de côté, celui qui vous guide vers la culpabilité n’a pas de place dans votre bien-être .Tirez les rideaux, osez regarder comme vous êtes fort et votre vie profonde. Ne doutez plus en votre capacité à trouver le bonheur, trouvez votre temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quente & Sens © 2013 Quente & Sens